Contenu Menu Aide et Accessibilité

Réunion des Musées nationaux - Grand Palais - Catalogue des collections
Musée national du Moyen Age, Thermes et Hôtel de Cluny, Paris

Les catalogues raisonnés

Sculptures des XIe-XIIIe siècle - Collections du musée de Cluny

Saint-Martin-des-Champs

RF 1146 (Cl. 19515)

Torse d’ange céroféraire

Paris, Saint-Martin-des-Champs, vers 1240

Calcaire lutétien sculpté
H. 63 ; L. 28 ; Pr. 15 cm


Historique

Provient de Saint-Martin-des-Champs. Attribué au Louvre en 1896. Déposé au musée de Cluny en 1914 et inventorié à cette date.


Commentaire

Il ne subsiste plus de l’ange céroféraire que la moitié dextre du torse, coupée à la taille et au cou et nettement sciée à l’arrière. Comme le suggéraient Plagnieux et Johnson, 1997, ce fragment provient probablement d’un tympan. L’ange tient des deux mains un cierge dont ne subsiste plus que la base. Dans son dos se voient encore trois plumes, formées de longues ellipses, et la forme générale de la partie basse de son aile. Il est vêtu d’une robe qui se drape souplement sur l’épaule et le bras dont elle épouse la forme, mais s’achève en plis profondément marqués sur la manche et à la taille.

Comme le notaient Plagnieux et Johnson, 1997, ce style se situe dans la lignée de la sculpture gothique classique parisienne telle qu’elle s’est définie dans les années 1210-1220, tout en appartenant plutôt au courant des années 1230-1240. Le fait que l’on retrouve des éléments communs avec la gargouille féminine, notamment dans l’arrondi des plis et dans le traitement très plat des mains, nous incite à considérer que ces deux pièces doivent être sensiblement contemporaines.

On ne peut que s’interroger, à la suite de Plagnieux et Johnson, 1997, sur l’ampleur du décor sculpté réalisé dans la première moitié du xiiie siècle à Saint-Martin-des-Champs, puisque au cloître, au réfectoire et aux gargouilles, il faut probablement ajouter un grand tympan sculpté dont témoigne cet ange.

Cet ange est absent tant du catalogue Haraucourt et Montrémy, 1922, que de Pingeot, 1974.


Bibliographie

  • Françoise Baron, Musée du Louvre, département des sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps modernes. Sculpture française, t. I, Moyen Âge, Paris, RMN, 1996, p. 266.
  • Philippe Plagnieux et Danielle V. Johnson, « Le cloître de l’ancien prieuré de Saint-Martin-des-Champs », Cahiers archéologiques, 1997, p. 95-96.

Index

Désignation : Tympan
Matière : Calcaire lutétien
Technique : Sculpture
Sujet iconographique : Céroféraire
Période : 2e quart du XIIIe siècle


Permalien pour cette notice

http://www.sculpturesmedievales-cluny.fr/notices/notice.php?id=567



Xavier Dectot

© Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2011 ; mise à jour : mai 2016

Catalogue