Contenu Menu Aide et Accessibilité

Réunion des Musées nationaux - Grand Palais - Catalogue des collections
Musée national du Moyen Age, Thermes et Hôtel de Cluny, Paris

Les catalogues raisonnés

Sculptures des XIe-XIIIe siècle - Collections du musée de Cluny

Catalogne

Cl. 19001 (Cl. 10756)

Chapiteau : histoire de la naissance du Christ

Catalogne septentrionale, fin du xiie siècle

Calcaire
H. 37 ; L. 27,5 ; Pr. 27 cm


Historique

Acquis par le musée de Cluny de Stanislas Baron, antiquaire, en 1881. Réinventorié en 1912.

Études et restaurations

Restauration par Gérald Pestmal en 1984.


Commentaire

Sur un astragale formé par un tore épais, une corbeille, circulaire à la base, s’évase pour former un carré supportant l’abaque, nu et fortement échancré, avec un dé saillant au milieu de chaque face. Celui-ci est supporté par une architecture symbolique reposant sur des arcades en plein cintre (deux par face). Quatre scènes des premiers moments du Nouveau Testament se répartissent, de manière inégale, les huit espaces ainsi délimités : l’Annonciation (Luc 1, 26-38) occupe une face entière, la Visitation (Luc 1, 39-45) ne couvre que l’espace d’une arcade, ce qui fait que la Nativité (Luc 2, 7), qui s’étend sur deux arcades, se développe autour d’un angle, de même que l’Adoration des Mages (Matthieu 2, 11) qui occupe les trois arcades restantes.

Bien conservé pour l’essentiel, ce chapiteau frappe par le hiératisme de ses personnages, aux formes raides et aux visages allongés et sévères. Avec le chapiteau suivant (Cl. 19002), dont il est très proche tant dans la composition que dans l’agencement du décor, c’est celui qui ressemble le plus à la sculpture du cloître de la cathédrale de Gérone et, notamment, aux bas-reliefs du pilier sud-ouest, consacrés au Déluge mais où l’on retrouve des formes très voisines, notamment pour le personnage féminin, qui fait étonnamment penser à la Vierge de l’Adoration. Là encore, cependant, rien ne permet d’attribuer ces chapiteaux à Saint-Pierre-de-Rodes, et la comparaison avec celui des chapiteaux acquis de Stanislas Baron qui en provient le plus probablement (Cl. 19004) incite au contraire à repousser cette hypothèse.


Bibliographie

  • Edmond Haraucourt et François de Montrémy, Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny. Catalogue général, t. I, La pierre, le marbre et l’albâtre, Paris, Musées nationaux, 1922, no 123.
  • Francis Salet, « Chapiteaux catalans conservés au musée de Cluny », dans Congrès archéologique de France, t. 117, Catalogne, 1959, p. 225-228.
  • Immaculada Lorés i Otzet, El claustre romànic de Sant Pere de Rodes: de la memòria a les restes conservades. Una hipòtesi sobre la seva composició escultòrica, Lérida, Universitat de Lleida, 1994, p. 74-79.
  • Xavier Dectot, Musée national du Moyen Âge – Thermes de Cluny, Catalogue, Sculptures des xie-xiie siècles. Roman et premier art gothique, Paris, RMN, 2005, no 192.

Index

Désignation : Chapiteau
Matière : Calcaire
Technique : Sculpture
Sujets iconographiques : Adoration des Mages ; Annonciation ; Nativité ; Visitation
Période : 3e quart du XIIe siècle


Permalien pour cette notice

http://www.sculpturesmedievales-cluny.fr/notices/notice.php?id=1192



Xavier Dectot

© Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2011 ; mise à jour : mai 2016

Catalogue