Contenu Menu Aide et Accessibilité

Réunion des Musées nationaux - Grand Palais - Catalogue des collections
Musée national du Moyen Age, Thermes et Hôtel de Cluny, Paris

Les catalogues raisonnés

Sculptures des XIe-XIIIe siècle - Collections du musée de Cluny

Collège de Cluny, clefs de voûte

Cl. 18694 (Cl. 12586)

Clef de voûte : masque feuillu

Paris, vers 1269-1275

Calcaire lutétien sculpté
H. 29 ; L. 37 ; Pr. 46 cm


Historique

Voûtes de la salle capitulaire (parties orientales) du collège de Cluny à Paris, démoli en 1859. Inventoriée en 1891 puis en 1912.


Commentaire

Sur le profil des deux nervures, voir la clef de voûte Cl. 18684. Des clefs conservées du collège de Cluny, celle-ci est la seule à ne pas être portée par deux nervures croisées mais par un ensemble de trois demi-nervures disposées en Y. C’est également la plus célèbre des clefs conservées du collège de Cluny, en raison de son iconographie qui, sans être exceptionnelle dans le panorama du xiiie siècle (sur celle-ci, voir Le Pogam, 2007), n’en est pas moins fascinante : le masque feuillu. Au centre de la clef se trouvent les éléments essentiels dessinant le visage : une bouche aux lèvres presque grimaçantes, serrées sur un anneau de fer, un nez large, à l’arête aplatie, et deux yeux en amande allongée, soulignés par un double trait gravé. Des ailes et du sommet du nez ainsi que des coins de la bouche naissent six larges feuilles : les deux supérieures, jointes à la base, s’inclinent de part et d’autre, suivant l’arc de la clef et formant l’arcade sourcilière du personnage ; celles des ailes du nez partent horizontalement ; celles de la bouche se recourbent de part et d’autre de l’anneau à la manière d’un bouc.

Les feuilles, très dentelées et allongées, sont manifestement des feuilles de persil plat très grossi, point particulièrement intéressant. En effet, comme Le Pogam, 2007, le rappelle après bien d’autres, le motif du masque feuillu se situe à la conjonction des deux fascinations fondamentales de l’art du xiiie siècle, l’Antiquité et le foisonnement de la nature et tout particulièrement de la végétation. Mais le motif antique, intrinsèquement lié aux divinités sylvestres, est associé à des feuilles d’arbres, comme c’est presque toujours le cas pour ses reprises médiévales (ainsi, au musée de Cluny, du masque feuillu Cl. 11656). Dans ce panorama, la clef de voûte du collège de Cluny apparaît presque comme un hapax : d’un côté, elle pousse beaucoup plus loin que d’autres la fusion entre les mondes végétal et humain ; de l’autre, elle le fait en prenant pour base une plante domestique, contredisant ainsi la dimension sauvage du motif. Cela mérite d’autant plus d’être noté que toutes les autres clefs conservées du collège, on l’a vu, ont pour motifs des feuilles d’arbres ou de plantes grimpantes et que, dans cet ensemble aussi, cette clef apparaît comme isolée, comme une ode à une nature domestiquée, au même titre que les clefs aux feuilles disposées en couronne dont, d’ailleurs, elle se rapproche par la structure.

Sur la question de l’emplacement d’origine de cette clef dans le complexe du collège de Cluny, voir l’introduction sur le bâtiment.


Bibliographie

  • Edmond Du Sommerard, Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny. Catalogue et description des objets d’art de l’Antiquité, du Moyen Âge et de la Renaissance, Paris, Hôtel de Cluny, 1883, no 119.
  • Adolphe Berty, Topographie historique du vieux Paris, Paris, Impr. nationale, 1897, p. 380-385.
  • Dom P. Anger, Le Collège de Cluny, fondé à Paris dans les voisinages de la Sorbonne, Paris, A. Picard, 1916.
  • Edmond Haraucourt et François de Montrémy, Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny. Catalogue général, t. I, La pierre, le marbre et l’albâtre, Paris, Musées nationaux, 1922, no 222.
  • Anne Pingeot, La Sculpture décorative sur pierre de 1137 à 1314 déposée au musée de Cluny, thèse de doctorat, École du Louvre, dactylographié, 1974, p. 198-199.
  • Pierre-Yves Le Pogam, « Le thème de la “tête de feuilles” aux iiie et xive siècles : l’humanisme gothique à l’épreuve », dans Geneviève Bresc-Bautier, Françoise Baron et Pierre-Yves Le Pogam (éd.), La Sculpture en Occident. Études offertes à Jean-René Gaborit, Paris, Éd. Faton, 2007, p. 37-38.

Exposition

  • Paris, ville rayonnante, Paris, musée de Cluny, 2010, no 114.

Index

Désignation : Clef de voûte
Matière : Calcaire lutétien
Technique : Sculpture
Motifs décoratifs : Masque feuillu ; Persil plat
Période : 3e quart du XIIIe siècle


Permalien pour cette notice

http://www.sculpturesmedievales-cluny.fr/notices/notice.php?id=80



Xavier Dectot

© Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2011 ; mise à jour : mai 2016

Catalogue