Contenu Menu Aide et Accessibilité

Réunion des Musées nationaux - Grand Palais - Catalogue des collections
Musée national du Moyen Age, Thermes et Hôtel de Cluny, Paris

Les catalogues raisonnés

Sculptures des XIe-XIIIe siècle - Collections du musée de Cluny

Île-de-France

Cl. 18677 (Cl. 2604)

Portail

Argenteuil (Val-d’Oise), vers 1200

Calcaire lutétien
H. 393 ; L. 1230 cm


Historique

Provient de la salle capitulaire des bénédictins d’Argenteuil. Déposé en 1855 lors de la destruction de la salle capitulaire et donné alors au musée par M. Rigaud. Inventorié en 1855, puis réinventorié en 1912. Déposé en 1947 à Argenteuil en vue de la création du musée du Vieil Argenteuil.


Commentaire

Ce portail est un triste exemple des conséquences du manque d’intérêt et des atermoiements qui peuvent entourer un dépôt. Le projet de musée du Vieil Argenteuil étant resté sans suite pendant près d’un demi-siècle, les éléments du portail, soigneusement démontés et calepinés en 1947, ne furent jamais remontés, et lorsque le musée s’inquiéta à nouveau de leur devenir, dans les années 1970, il n’en restait déjà plus rien, le gel, la pluie, l’humidité et le petit vandalisme ayant accompli leur œuvre. Ce portail, témoignage monumental de l’une des plus importantes abbayes d’Île-de-France, reste connu par quelques photographies anciennes, quelques rares épaves au musée du Vieil Argenteuil qui a fini par voir le jour, et par la description de l’inventaire de 1912 que nous reproduisons ici.

« Trois arcs en plein cintre, portés par deux piliers et deux piles ornées de colonnes. Les arcs sont formés de trois rangs de voussures en saillie les uns sur les autres ; le premier, profilé de deux tores entre deux gorges pour les arcs latéraux, est trilobé pour l’arc central et profilé d’un tore, d’une gorge entre deux chanfreins saillants et d’un second tore de moindre diamètre dans une gorge. Le deuxième rang est profilé d’un tore dans une gorge, sur lesquels chevauche un zigzag formé de tores dans le plan de la tête des voussoirs. Le troisième rang est profilé d’un tore dans une large gorge que circonscrit un filet. Un arc gouttereau les circonscrit, se prolongeant horizontalement sur chaque pile extrême. Il est profilé d’une baguette, d’une gorge, d’un chanfrein et d’an filet le séparant d’un bandeau. Une colonne reçoit le premier rang de voussoirs, une autre le second rang, et sur les piliers un faisceau de trois le troisième rang. Pour les piles, son tore porte sur un prolongement des abaques, le reste avec la maçonnerie. Les colonnes (H. 1,55) portent sur des bases à deux tores séparés par une gorge profonde à chanfrein avec feuilles étalées sur l’inférieur qui déborde la face des socles. Les chapiteaux à astragale ogivale sont décorés de longues feuilles polylobées sous une abaque formée d’un bandeau chanfreiné inférieurement, que surplombe un bandeau lisse. »


Bibliographie

  • Edmond Du Sommerard, Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny. Catalogue et description des objets d’art de l’Antiquité, du Moyen Âge et de la Renaissance, Paris, Hôtel de Cluny, 1883, no 86.
  • Edmond Haraucourt et François de Montrémy, Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny. Catalogue général, t. I, La pierre, le marbre et l’albâtre, Paris, Musées nationaux, 1922, no 142.
  • Jacques Dupaquier, Histoire d’Argenteuil des origines à 1800, Jean Defresne, H. Heude, L. Lhérault, D. Roth et G. Troupeau (collab.), Argenteuil, le Vieil Argenteuil, 1983, p. 20-21.
  • Jean-Paul Mirbelle, « La salle capitulaire du prieuré des Bénédictins d’Argenteuil », Le vieil Argenteuil, bulletin de la société historique et archéologique d’Argenteuil et du Parisis, (32), 1992-1993, p. 21.

Index

Désignation : Portail
Matière : Calcaire lutétien
Technique : Sculpture
Motif décoratif : Végétal
Période : 1er quart du XIIIe siècle


Permalien pour cette notice

http://www.sculpturesmedievales-cluny.fr/notices/notice.php?id=707



Xavier Dectot

© Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2011 ; mise à jour : mai 2016

© Musée d’Argenteuil, cliché J. Cañellas, 1890
© Musée d’Argenteuil, cliché J. Y. Lacôte, 2008
© Musée d’Argenteuil, cliché J. Y. Lacôte, 2008

Catalogue