Contenu Menu Aide et Accessibilité

Réunion des Musées nationaux - Grand Palais - Catalogue des collections
Musée national du Moyen Age, Thermes et Hôtel de Cluny, Paris

Les catalogues raisonnés

Sculptures des XIe-XIIIe siècle - Collections du musée de Cluny

Cimetière juif de la rue Pierre-Sarrazin

Cl. 19401 (Cl. 2274)

Stèle funéraire de Rabbi Salomon, fils de Rabbi Juda

Paris, après 1281

Calcaire lutétien gravé
H. 113 ; L. 55,5 ; Pr. 16 cm


Inscription

Traduction (Nahon, 1986)

זאת מצבת קבור[ת]
מורנו הרב רבי
שלמה בן מורנו
הרב רבי יהודה
שנפטר לגן עדן
יום שבת פ[רשת] קרח
שנת ה אלפים מא
לפרט ז[כרונו] ל[היי] ה[עולם] ה[בא] ב ח י
תנבה
Ceci est la stèle funéraire de
notre maître le rabbin Rabbi
Salomon fils de notre maître
le rabbin Rabbi Juda
qui s’en fut au jardin d’Eden
le jour de Sabbat de la parasha Qoraḥ
l’an 5 mille 41
du comput, que sa mémoire [subsiste] pour la vie du monde futur. bet ḥet yod
Que son âme soit dans le faisceau des vivants

Historique

Découverte en 1849 lors des fouilles du cimetière juif de la rue Pierre-Sarrazin. Donné par Hachette au musée de Cluny en 1849. Inventoriée en 1853 puis en 1912. Déposée en 1998 au musée d’Art et d’Histoire du judaïsme.


Commentaire

Cette inscription monumentale est particulièrement bien conservée. La date du décès correspond au 24 mai 1281 de l’ère chrétienne. Comme le notait Nahon, 1986, cette stèle est particulièrement importante, non seulement par ses dimensions, mais aussi parce qu’elle nous livre la titulature complète de deux maîtres de l’école talmudique parisienne du xiiie siècle et montre la survivance de celle-ci dans la deuxième moitié du siècle, après le départ de Rabbi Yéhiel ben Joseph pour la Terre sainte en 1256.


Bibliographie

  • E. Carmoly, « Tombeaux israélites découverts rue Pierre-Sarrazin, à Paris », Univers israélite, 7, 1851, p. 6.
  • Philoxène Luzzatto, « Notice sur quelques inscriptions hébraïques du xiiie siècle découvertes dans les ruines d’un ancien cimetière israélite de Paris », Mémoires de la Société impériale des antiquaires de France, t. 22, 1855, p. 62-72.
  • Edmond Du Sommerard, Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny. Catalogue et description des objets d’art de l’Antiquité, du Moyen Âge et de la Renaissance, Paris, Hôtel de Cluny, 1883, no 321.
  • J. Frankel, « Inscriptions rue Pierre-Sarrazin », Archives israélites, 1863, p. 367.
  • Ferdinand de Guilhermy, Inscriptions de la France du ve au xviiie siècle, vol. 2, Ancien diocèse de Paris, Paris, Impr. nationale, 1875, p. 710.
  • Adrien de Longpérier, « Inscriptions de la France du ve au xviiie siècle », Journal des Savants, 1874, p. 659-660.
  • Trachtman, « Even Israël », Ha-Magid, 1876, p. 217.
  • S.Z.H. Halberstam, « Al decar ha-maẓavot be-Paris », Ha-Magid, 1876, p. 271.
  • Moïse Schwab, « Rapport sur les inscriptions hébraïques de la France », Nouvelles Archives scientifiques et littéraires, 12, 1904, p. 250-251.
  • Edmond Haraucourt et François de Montrémy, Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny. Catalogue général, t. I, La pierre, le marbre et l’albâtre, Paris, Musées nationaux, 1922, no 549.
  • Gérard Nahon, Inscriptions hébraïques et juives de France médiévale, Paris, les Belles lettres, 1986, no 28.

Index

Désignations : Dalle funéraire ; Tombeau
Matière : Calcaire lutétien
Technique : Gravure
Motif décoratif : Hébreu
Période : 4e quart du XIIIe siècle


Permalien pour cette notice

http://www.sculpturesmedievales-cluny.fr/notices/notice.php?id=482



Xavier Dectot

© Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2011 ; mise à jour : mai 2016

Catalogue