Contenu Menu Aide et Accessibilité

Réunion des Musées nationaux - Grand Palais - Catalogue des collections
Musée national du Moyen Age, Thermes et Hôtel de Cluny, Paris

Les catalogues raisonnés

Sculptures des XIe-XIIIe siècle - Collections du musée de Cluny

Italie

Cl. 12120

Saint Pierre en pape

Toscane ou Ombrie, 1er quart du xive siècle

Bois polychrome, verroterie
H. 102 ; L. 35 ; Pr. 32 cm


Historique

Ancienne collection de Lannoy.

Études et restaurations

Restaurations en 1981 par Myriam Chataignière et en 2004 par Florence Lelong et Isabelle Campana. Radiographie par le Laboratoire des musées de France en 1982.


Commentaire

Assis sur un trône doré, le saint est revêtu des attributs papaux : la tiare à double couronne, la dalmatique, les gants pontificaux et une crosse rapportée et qui a disparu avant l’entrée de l’œuvre dans les collections nationales. Dans les vêtements sont découpées des cavités dont certaines (sur les gants ou sur la dalmatique, au centre du torse), contiennent encore des cabochons en verroterie qui complétaient ainsi le décor de polychromie en renforçant le luxe des vêtements. La main droite est relevée en position de bénédiction, le visage est encadré par une barbe fine et des cheveux aux courtes bouclettes. L’existence d’une polychromie soignée et le travail des plis au revers montrent que la pièce a été conçue pour être vue sous toutes ses faces.

Si l’iconographie de saint Pierre représenté en pape ne semble guère se développer avant la fin du xiiie siècle, la position frontale du personnage, sa posture figée et hiératique incitent, comme le notait Marie-Lys Marguerite, 2007, à donner à l’œuvre une datation assez haute. Les rapprochements effectués par cet auteur avec des sculptures d’Italie centrale des tournants du xiiie et du xive siècle – notamment avec le Boniface VIII en marbre d’Arnolfo di Cambio conservé au Museo dell’Opera del Duomo de Florence et, dans une moindre mesure avec un évêque en bois, assez fragmentaire, conservé à San Giusti et San Clemente de Gorfigliano (Minucciano) – viennent confirmer non seulement l’attribution de l’œuvre à un artiste d’Ombrie ou de Toscane, et non français comme on l’a cru au moment de son entrée dans les collections, mais aussi aux toutes premières décennies du xive siècle, même si, à notre avis, les proximités avec la seconde œuvre ne sont pas suffisantes pour les rapprocher au-delà de l’appartenance à une même ambiance artistique.


Bibliographie

  • Edmond Haraucourt et François de Montrémy, Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny. Catalogue général, t. I, La pierre, le marbre et l’albâtre, Paris, Musées nationaux, 1922, no 8.
  • Marie-Lys Marguerite, Étude des sculptures toscanes en bois des xive et xve siècles conservées dans les collections publiques françaises, mémoire de master, École du Louvre, dactylographié, 2007, vol. 3, cat. 1, p. 4 à 8.

Index

Désignation : Ronde-bosse
Matières : Bois ; Verroterie
Techniques : Incrustations ; Sculpture
Sujets iconographiques : Pape ; Saint Pierre ; Saint Pierre apôtre
Période : 1er quart du XIVe siècle


Permalien pour cette notice

http://www.sculpturesmedievales-cluny.fr/notices/notice.php?id=13



Xavier Dectot

© Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2011 ; mise à jour : mai 2016

Catalogue