Contenu Menu Aide et Accessibilité

Réunion des Musées nationaux - Grand Palais - Catalogue des collections
Musée national du Moyen Age, Thermes et Hôtel de Cluny, Paris

Les catalogues raisonnés

Sculptures des XIe-XIIIe siècle - Collections du musée de Cluny

Bologne

Cl. 11115

Professeur enseignant

Bologne, vers 1340

Marbre sculpté
H. 81 ; L. 54 ; Pr. 11 cm


Historique

Ancienne collection Baur.


Commentaire

Acquis en 1884 comme une œuvre italienne, mais sans provenance précise, le professeur enseignant du Musée national du Moyen Âge appartient à un ensemble de monuments bolonais qui témoigne de l’affirmation du statut social des professeurs dans les grandes villes universitaires, et tout particulièrement à Bologne. Avec d’autres tombes bolonaises, telles celles des frères Liuzzi par Roso da Parma à Santi Vitale e Agricola ou celle de Michele da Bertalia au Museo Civico, elle marque une étape dans la transformation de l’art funéraire médiéval, notamment italien, avec la mise en avant de scènes exaltant la vie terrestre du défunt sans se placer dans une rhétorique du salut. La comparaison avec la tombe de Michele da Bertalia permet d’ailleurs de mieux comprendre comment devait se composer le monument d’où provient la statue du Musée national du Moyen Âge : au centre, le professeur, en chaire, enseigne, entouré de ses studieux élèves. Ainsi se comprend mieux la disposition frontale, quelque peu hiératique, du professeur du musée. Par rapport à l’œuvre du Museo Civico, ce dernier fait par ailleurs preuve d’une plus grande attention au détail : les pupilles sont creusées au trépan, le col se replie légèrement, le drapé est largement creusé sans être symétrique. Surtout, la chaire elle-même est amplement décorée, avec ses pilastres cannelés et sa frise d’acanthe.

On retrouve un répertoire décoratif comparable sur d’autres tombes professorales, telles celles de Giovanni di Andreaza (mort en 1348) ou de Bonifacio Galluzi (mort en 1346), ce qui vient confirmer l’idée d’une réalisation de l’œuvre dans les années 1340 (et non pas au xiiie siècle comme on le pensait au moment de l’acquisition et comme l’écrivent encore Haraucourt et Montrémy). L’ensemble est travaillé en faible relief et était destiné à être appliqué sur une dalle, peut-être composée de pierres de couleurs variées – ce dont on ne connaît guère d’exemple à Bologne mais qui était plus fréquent à Naples, par exemple dans les tombes de Carlo di Calabria ou de Raimondo del Balzo à Santa Chiara. La dureté et la rigidité du marbre viennent ici renforcer le visage dur du professeur, figé dans une attitude de réflexion autoritaire. La chaire, le livre tenu de la main droite, les étudiants qui l’entouraient probablement, tout cela contribue à renforcer la vision forte donnée du personnage, mais aussi, voire surtout, de la fonction qu’il exerçait. À ce titre, ce monument participe du nouveau statut de l’enseignement, notamment de celui du droit dans une Italie alors en proie à une véritable explosion du notariat.


Bibliographie

  • Edmond Haraucourt et François de Montrémy, Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny. Catalogue général, t. I, La pierre, le marbre et l’albâtre, Paris, Musées nationaux, 1922, no 619.
  • Renzo Grandi, I monumenti dei Dottori e la scultura a Bologna (1267-1348), Bologne, Istituto per la Storia di Bologna, 1982, p. 155-157.
  • Alain Erlande-Brandenburg, Dany Sandron et Pierre-Yves Le Pogam, Musée national du Moyen Âge. Guide des collections, Paris, Réunion des musées nationaux, 1993, p. 138, no 168.

Expositions

  • Sur les tombes de Docteurs à Bologne, Bologne, Museo Civico, 1974.
  • Ibn Khaldun, The Mediterranean in the 14th century, Rise and Fall of Empires, Séville, Real Alcazar, 2006.

Index

Désignation : Tombeau
Matière : Marbre
Technique : Sculpture
Sujets iconographiques : Enseignement ; Professeur
Période : 2e quart du XIVe siècle


Permalien pour cette notice

http://www.sculpturesmedievales-cluny.fr/notices/notice.php?id=11



Xavier Dectot

© Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2011 ; mise à jour : mai 2016

Catalogue