Contenu Menu Aide et Accessibilité

Réunion des Musées nationaux - Grand Palais - Catalogue des collections
Musée national du Moyen Age, Thermes et Hôtel de Cluny, Paris

Les catalogues raisonnés

Sculptures des XIe-XIIIe siècle - Collections du musée de Cluny

Saint-Denis, façade

Cl. 11659 a et Cl. 11659 b

Paire de colonnettes

Paris, Saint-Denis, vers 1137-1140

Pierre
H. 80 ; L. 14 ; Pr. 14 cm


Historique

Proviennent respectivement du piédroit gauche du portail sud et du piédroit gauche du portail nord de la façade occidentale de l’église abbatiale de Saint-Denis. Affectées et inventoriées au musée de Cluny en 1887 comme provenant des magasins de Saint-Denis.


Commentaire

Les deux colonnettes sont entièrement recouvertes d’un rinceau habité et figuré. Sur la colonnette Cl. 11659 a, on trouve, de haut en bas, trois personnages nus, dont l’un semble tomber la tête en avant, entre deux oiseaux, le second est accoudé sur la tête de deux animaux monstrueux et le troisième tient deux oiseaux enlacés par la tête. Elle présente une large cassure horizontale aux deux tiers de la hauteur et de grands manques en haut et au niveau de la cassure. Plus aucune trace de dorure n’est visible. La colonne Cl. 11659 b ne présente que des animaux affrontés, deux oiseaux de part et d’autre de ce qui semble être deux griffons, autour desquels s’enroulent des rinceaux ornés de pommes de pin et de grappes de raisin. La tête du monstre de gauche et l’aile de l’oiseau de gauche du registre supérieur ont été refaites.

Ces deux colonnettes ont été étudiées avec soin par Sumner McKnight Crosby et Pamela Z. Blum1. Ces derniers ont notamment rapproché la colonnette Cl. 11659 a d’un fragment conservé au musée municipal de Saint-Denis et provenant du montant droit du portail central. Sur ce fragment, la figure nue, armée d’une lance et d’un bouclier, combat un monstre pratiquement disparu. On y retrouve effectivement le même entrelacement entre le personnage et les rinceaux, les mêmes tiges épaisses, le même modelé des formes. Par-delà, c’est surtout la même exubérance du décor, le même contraste entre des zones exposées à la lumière et d’autres profondément plongées dans l’ombre, le même sentiment de jeu entre les creux et les pleins. Sumner McKnight Crosby et Pamela Z. Blum pointent, en outre, la proximité entre le goût pour l’anatomie des personnages sur ces deux colonnettes et celui que l’on retrouve sur la frise du linteau du portail central, consacré à la Résurrection, avec laquelle ces colonnettes partagent également les mêmes effets de volume, ce qui permet sans doute d’attribuer les trois morceaux à un même sculpteur. Beaucoup plus restaurée, voire retaillée, la colonnette Cl. 11659 b est nettement plus difficile à analyser. D’apparence plus sèche, elle révèle cependant une grande vivacité du modelé dans les parties anciennes qui n’ont pas été retouchées. S’il faut sans doute l’attribuer au même atelier que la première, la souplesse moindre, autant que l’on puisse en juger, de la sculpture et l’imagination plus limitée du décor indiquent cependant que son exécution fut l’objet de moins de soin.

1. Crosby et Blum, 1973, p. 249-251


Bibliographie

  • Guillaume-Joseph-Hyacinthe-Jean-Baptiste Le Gentil de la Galaisière, « Observations sur plusieurs monuments gothiques sur lesquels sont gravés les signes du zodiaque et quelques hiéroglyphes égyptiens relatifs à la religion d’Isis », Mémoires de l’Académie des sciences, 1788, p. 297-438.
  • Edmond Du Sommerard, Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny. Catalogue et description des objets d’art de l’Antiquité, du Moyen Âge et de la Renaissance, Paris, Hôtel de Cluny, 1883, no 661, p. 54.
  • Whitney S. Stoddard, The West Portals of Saint-Denis and Chartres, Sculpture in the Ile de France from 1140 to 1190: Theory of Origins, Cambridge (Mass.), 1952, p. 6-7 et pl. VI, fig. 2.
  • May Vieillard-Troïekouroff, « Les zodiaques parisiens sculptés d’après Le Gentil de la Galaisière, astronome du xviiie siècle », Mémoires de la Société nationale des antiquaires de France, t. IV, 1968, p. 161-194.
  • Sumner McKnight Crosby et Pamela Z. Blum, « Le portail occidental de Saint-Denis », Bulletin monumental, t. 131, 1973, p. 209-266.
  • Anne Pingeot, La Sculpture décorative sur pierre de 1137 à 1314 déposée au musée de Cluny, thèse de doctorat, École du Louvre, dactylographié, 1974, p. 107.
  • Xavier Dectot, Musée national du Moyen Âge – Thermes de Cluny, Catalogue, Sculptures des xie-xiie siècles. Roman et premier art gothique, Paris, RMN, 2005, no 64.

Index

Désignation : Colonne
Matière : Pierre
Technique : Sculpture
Sujets iconographiques : Animal fantastique ; Griffon ; Homme ; Oiseau
Motifs décoratifs : Palmettes ; Pommes de pin ; Raisin ; Rinceau
Période : 2e quart du XIIe siècle


Permalien pour cette notice

http://www.sculpturesmedievales-cluny.fr/notices/notice.php?id=1064



Xavier Dectot

© Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2011 ; mise à jour : mai 2016

Catalogue