Contenu Menu Aide et Accessibilité

Réunion des Musées nationaux - Grand Palais - Catalogue des collections
Musée national du Moyen Age, Thermes et Hôtel de Cluny, Paris

Les catalogues raisonnés

Sculptures des XIe-XIIIe siècle - Collections du musée de Cluny

Notre-Dame de Paris, portail Sainte-Anne

Cl. 22891 a et Cl. 22891 b

Roi de l’Ancien Testament n° 2

Paris, Notre-Dame, vers 1145

Calcaire (liais parisien) avec traces de polychromie
H. 236 ; L. 45 ; Pr. 36 cm


Historique

Provient de l’ébrasement gauche du portail Sainte-Anne de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Fragments déposés sous la Révolution par Varin. Découverts en 1977 à l’hôtel Moreau, 20, rue de la Chaussée-d’Antin (9e arrondissement). Donné par la Banque française du commerce extérieur au musée de Cluny en 1980.

Études et restaurations

Étude de la polychromie du fragment Cl. 22891 b par Sylvie Colinart pour le Centre de recherche et de restauration des musées de France en 2000.


Commentaire

La statue du roi situé à senestre de saint Pierre fut mutilée à la Révolution par Bazin et déposée par Varin. Composée de quatorze fragments, identifiés grâce à la gravure de Montfaucon, elle a pu être reconstituée en deux parties : la plus importante (Cl. 22891 a) va des épaules jusqu’au milieu des jambes. Il y manque de nombreux éléments, notamment l’épaule, le bras et le poignet droits, et le genou gauche. L’autre couvre les pieds et la console, formée par un socle circulaire posé sur un personnage accroupi, au visage mutilé, dont seule la barbe reste lisible.

Les plis sont peut-être un peu plus mous que sur les fragments subsistants du Saint Pierre, tombant assez lourdement de part et d’autre du corps, seulement animés par deux zones plus tourbillonnantes, à l’abdomen et au haut de la cuisse droite.


Bibliographie

  • Bernard de Montfaucon, Les Monuments de la monarchie françoise qui comprennent l’histoire de France, 5 vol., Paris, J.-M. Gandouin et P.-F. Giffart, 1729-1733, vol. 1, pl. VIII.
  • Alain Erlande-Brandenburg, « Le musée des Monuments français et les origines du musée de Cluny », dans Bernward Deneke et Rainer Kashnitz (éd.), Das Kunst und Kulturgeschichtliche Museum in 19. Jahrundert, Munich, Prestel, 1977, p. 49-58.
  • François Giscard d’Estaing, Alain Erlande-Brandenburg et Michel Fleury, Les Rois retrouvés, Paris, J. Cuénot, 1977, p. 28.
  • Michel Fleury, « Les sculptures de Notre-Dame de Paris découvertes », Bulletin monumental, t. 135 (II), 1977, p. 16.
  • Michel Fleury, « Comment la façade de Notre-Dame retrouve une partie de ses sculptures », Archeologia, 108, 1977, p. 7.
  • Alain Erlande-Brandenburg et Dominique Thibaudat, Les Sculptures de Notre-Dame de Paris au musée de Cluny, Paris, RMN, 1982, nos 4 et 5, p. 21.
  • Jacques Thirion, « Le portail Sainte-Anne à Notre-Dame de Paris », Cahiers de la Rotonde, t. 22, 2000, p. 23 et fig. 43.
  • Xavier Dectot, Musée national du Moyen Âge – Thermes de Cluny, Catalogue, Sculptures des xie-xiie siècles. Roman et premier art gothique, Paris, RMN, 2005, no 77.

Expositions

  • Sculptures from Notre-Dame, New York, Metropolitan Museum of Art, 1979 – Cleveland, Cleveland Museum of Fine Arts, 1980, no 5.
  • Западноевропейское декоративное искусство ix-xvi веков из собраний музеев Лувра и Клюни, Léningrad, Musée de l’Ermitage, Moscou, musée Pouchkine, 1980, no 4.

Index

Désignation : Statue-colonne
Matière : Calcaire lutétien
Technique : Sculpture polychrome
Sujet iconographique : Roi de Juda
Période : 2e quart du XIIe siècle


Permalien pour cette notice

http://www.sculpturesmedievales-cluny.fr/notices/notice.php?id=1077



Xavier Dectot

© Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2011 ; mise à jour : mai 2016

Catalogue