Contenu Menu Aide et Accessibilité

Réunion des Musées nationaux - Grand Palais - Catalogue des collections
Musée national du Moyen Age, Thermes et Hôtel de Cluny, Paris

Les catalogues raisonnés

Sculptures des XIe-XIIIe siècle - Collections du musée de Cluny

Empire byzantin

Cl. 18837 (Cl. 1456)

Chapiteau  : saints militaires

Constantinople, 1er quart du xive siècle

Marbre sculpté
H. 41 ; L. 26 ; Pr. 26 cm


Historique

Provient d’un monument de Constantinople. Donné en 1844 par le baron Taylor comme provenant d’une église d’Athènes, près du monument de Lysicrate. Inventorié en 1844 puis en 1912.

Études et restaurations

Nettoyage en 2004 par Rodolphe Lambert.


Commentaire

Légèrement arrondi à sa base, le chapiteau prend ensuite un profil trapézoïdal pour aboutir à un lit de pose carré. Sur trois des faces sont représentés, en fort relief, des saints militaires qu’il est à notre avis hasardeux d’identifier en l’absence de toute inscription, contrairement à ce que proposait Caillet, 1985. Sur la quatrième face, une acanthe en méplat se referme autour d’un médaillon crucifère. Les saints, dont deux sont imberbes et portent une épée quand le troisième, barbu, porte une lance, sont tous trois nimbés et vêtus d’une armure et d’un manteau noué sur l’épaule.

Comme le notait déjà Grabar, 1976, ce chapiteau, tant par ses formes que par ses dimensions ou par son style ample, au modelé ferme, travaillé par grandes masses, ses franches oppositions entre ombres et lumière, permet d’attribuer ce tombeau au même monument que deux autres chapiteaux, tous deux au musée archéologique d’Istanbul (1573 et 71.147). L’un de ces chapiteaux ayant été trouvé en fouilles sur le site même du musée, le second provenant du monastère de la Vierge Pammakaristos à Chora, il semble évident qu’ils proviennent tous trois d’un même monument constantinopolitain. Contrairement à ce qu’affirmait Sarah T. Brooks dans New York, 2004, la différence de sculptures entre les trois faces en relief et la face en méplat n’implique pas nécessairement une installation près d’un mur, dans un monument funéraire, mais pourrait tout aussi bien se concevoir dans une iconostase ou un baldaquin, le côté le moins travaillé se trouvant alors tourné vers l’intérieur du monument.


Bibliographie

  • p. 46.
  • no 457.
  • no 617.
  • p. 120.
  • p. 131 et 136.
  • p. 169.
  • no 26.
  • .
  • p. 89-90.

Expositions

  • , no 168.
  • , no 27.
  • , no Sc. 14.
  • , no 322.
  • , no 54.

Index

Désignation : Chapiteau
Matière : Marbre
Technique : Sculpture
Sujet iconographique : Saint militaire
Motifs décoratifs : Acanthe ; Croix
Période : 1er quart du XIVe siècle


Permalien pour cette notice

http://www.sculpturesmedievales-cluny.fr/notices/notice.php?id=103



Xavier Dectot

© Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2011 ; mise à jour : mai 2016

Index | Liste de résultats